La Fugue | Winnipeg Humane Society
Skip to content
Facebook Twitter Instagram YouTube

La Fugue

Un chien qui fugue peut se blesser dans toutes sortes de situations. De plus, vous pourriez être tenu responsable de dégâts ou de blessures infligés par votre chien, ou vous pourriez encore recevoir une amende s’il se retrouve à la fourrière.

Pour résoudre un problème de fugue, il est important de déterminer pourquoi et comment votre chien s’échappe.


Isolation sociale et frustration

Votre chien peut fuguer parce qu’il s’ennuie et qu’il se sent seul.

  • Se retrouve-t-il seul pendant de longues périodes sans avoir l’occasion d’interagir avec vous?
  • Son environnement est-il relativement vide, sans camarades de jeu ni jouets?
  • Est-ce un chiot ou un adolescent (de moins de trois ans) qui n’a pas d’autres exutoires pour dépenser son énergie?
  • Est-ce un chien d’une race active (comme une race de chien de troupeau ou sportive) qui a besoin d’une tâche pour être heureux?
  • Le lieu où il se rend lorsqu’il fugue lui permet-il d’avoir des interactions et de s’amuser? Par exemple, va-t-il jouer avec le chien d’un voisin, ou dans la cour de l’école locale pour jouer avec les enfants?

Recommandations:

Nous vous conseillons d’agrandir le monde de votre chien et d’augmenter ses occasions d’interagir avec des humains des façons suivantes:

  • promenez votre chien tous les jours, c’est un bon exercice mental et physique;
  • apprenez à votre chien à rapporter une balle ou un frisbee, et jouez à cela avec lui le plus souvent possible;
  • apprenez quelques ordres et quelques tours à votre chien, et répétez-les tous les jours pendant cinq à dix minutes;
  • suivez un cours d’obéissance avec votre chien et répétez quotidiennement ce que vous y aurez appris;
  • mettez à sa disposition des jouets intéressants (des jouets de type Kong ou d’autres jouets qui distribuent de la nourriture) pour occuper votre chien lorsque vous n’êtes pas chez vous;
  • faites une rotation avec les jouets de votre chien pour qu’ils aient toujours l’air nouveaux et intéressants (voir Les jouets pour chiens et leur utilisation);
  • laissez votre chien à l’intérieur lorsque vous n’êtes pas là pour le superviser;
  • si vous devez vous absenter pendant longtemps, amenez votre chien avec vous au travail, mettez-le dans une garderie pour chiens, ou demandez à un ami ou à un voisin de le promener.

Vagabondage sexuel

Les chiens deviennent sexuellement matures à l’âge de six mois environ. Un mâle entier (non stérilisé) est motivé par un fort instinct naturel qui le pousse à chercher des femelles. Il peut être très difficile d’empêcher un chien entier de fuguer, car sa motivation est très grande.

Recommandations:

  • Faites castrer votre mâle. Des études montrent que la castration réduira le vagabondage sexuel dans la plupart des cas. Malheureusement, si un chien entier a pris l’habitude de fuguer, il se pourrait qu’il continue de le faire même après la castration. Il est important de le faire castrer dès que possible.
  • Faites stériliser votre femelle. Si votre femelle entière s’échappe de votre jardin lorsqu’elle est en chaleur, elle pourrait tomber enceinte. Des millions d’animaux de compagnie non désirés sont euthanasiés chaque année. Ne contribuez pas au problème qu’est la surpopulation des animaux de compagnie.

Peurs et phobies

Certains chiens fuguent lorsqu’ils sont exposés à quelque chose qui les effraie. Les feux d’artifice, les orages et les bruits forts causés par des travaux peuvent effrayer votre chien et le pousser à essayer de s’échapper.

Recommandations:

  • Si vous arrivez à déterminer ce qui fait peur à votre chien, vous pouvez essayer de l’y désensibiliser ou de le contre-conditionner. Vous aurez peut-être besoin de l’aide d’un professionnel pour ce faire. Demandez à votre vétérinaire si vous devriez donner un anxiolytique à votre chien pendant que vous travaillez à modifier le comportement en question.
  • Laissez votre chien à l’intérieur lorsqu’il est probable qu’il fasse face au stimulus qui l’effraie. Réduisez le volume du bruit en le laissant au sous-sol ou dans une salle de bains sans fenêtre et laissez une télévision, une radio ou un ventilateur en marche.
  • Trouvez un « endroit sécuritaire » pour votre chien. Voyez où il aime aller lorsqu’il est anxieux, puis faites en sorte qu’il puisse accéder à cet espace, ou créez un espace similaire où il pourra se rendre lorsque le stimulus se présente.

Anxiété de séparation

Il se peut que votre chien fugue en raison de l’anxiété de séparation:

  • s’il s’échappe dès que vous partez, ou peu après;
  • s’il montre d’autres comportements qui reflètent un fort attachement envers vous, comme le fait de vous suivre partout, d’être dans tous ses états lorsque vous rentrez, ou de réagir avec anxiété à vos préparatifs de départ;
  • s’il reste près de chez vous après avoir fugué;
  • s’il endommage les sorties de chez vous, comme les encadrements de porte et de fenêtres.

Voici quelques facteurs qui peuvent précipiter un problème d’anxiété de séparation:

  • il y a récemment eu un changement dans l’emploi du temps de votre famille qui a fait que votre chien se retrouve seul plus souvent;
  • votre famille a récemment emménagé dans une nouvelle maison ou un nouvel appartement;
  • un membre de la famille ou un autre animal de compagnie de la famille est décédé;
  • votre chien a récemment passé du temps dans un refuge ou dans une pension canine.

Recommandations:

L’anxiété de séparation peut être résolue en utilisant des techniques de contre-conditionnement et de désensibilisation. Vous aurez peut-être besoin de l’aide d’un professionnel pour résoudre ce problème.


Comment les chiens s’échappent-ils?

Certains chiens sautent par-dessus les barrières, mais la plupart les escaladent en s’appuyant sur une partie de la barrière en question. Un chien peut aussi creuser un trou sous la barrière, la ronger pour la trouer, ouvrir une porte, ou utiliser une combinaison de toutes ces méthodes pour sortir de la cour. Le fait de savoir comment votre chien s’échappe de votre cour vous aidera à la modifier en conséquence. Vous ne pourrez pas résoudre le problème tant que vous ne saurez pas comment votre chien s’échappe et comment lui faire passer l’envie de fuguer.


Conseils pour prévenir la fugue

Pour les chiens qui grimpent ou qui sautent:

  • Ajoutez à votre barrière une partie penchée vers l’intérieur de la cour. Il n’est pas nécessaire que cette partie ajoute beaucoup de hauteur à la barrière, tant qu’elle est inclinée vers l’intérieur à un angle de 45 degrés environ.
  • Attachez une tuile de drainage en haut de la barrière pour que votre chien ne puisse pas s’accrocher au haut de la barrière et l’escalader.
  • Faites passer de la corde ou du câble dans de longs tuyaux en PVC et attachez-les à la barrière. Lorsque la patte du chien essaiera de s’appuyer dessus, le PVC roulera et le chien ne pourra pas s’appuyer sur la barrière.

Pour les chiens qui creusent:

  • enterrez du grillage à la base de votre barrière (en ayant enroulé les bouts coupants vers l’intérieur);
  • placez de grosses pierres au bas de la barrière;
  • posez du grillage au sol à l’intérieur du périmètre de la barrière.

Il ne faut jamais enchaîner ou attacher votre chien à un objet fixe de quelque façon que ce soit pour le confiner. Cela pourrait causer une frustration et générer un comportement agressif chez lui. Si vous devez attacher votre chien, attachez-le à un système pourvu de roulettes pour qu’il puisse se déplacer librement dans le jardin.


Punition

  • Ne punissez jamais votre chien après qu’il se soit échappé de votre cour. Les chiens associent la punition avec ce qu’ils font au moment où ils sont punis. Punir votre chien après-coup ne l’empêchera pas de fuguer, et pourrait lui faire avoir peur de venir vous voir.
  • Ne punissez jamais votre chien si la fugue est liée à une peur ou à l’anxiété de séparation. Punir un chien pour des comportements liés à la peur ne fera que l’effrayer davantage. Cela peut aggraver le problème.
  • La punition n’est efficace que si elle est administrée au moment où votre chien est en train de s’échapper, et s’il ne l’associe pas avec vous. Si vous pouvez l’arroser avec un tuyau ou faire un bruit fort lorsqu’il passe par-dessus, par-dessous ou à travers la barrière, cela pourrait être assez déplaisant pour lui faire passer l’envie de le refaire. Toutefois, s’il réalise que c’est vous qui avez fait le bruit ou qui l’avez arrosé, il se contentera de ne pas fuguer quand vous êtes là. Ce type de correction est difficile à exécuter efficacement et ne résoudra pas le problème si elle est utilisée seule. Vous devez supprimer la motivation et rendre la fugue plus difficile.
  • Vous ne devriez enchaîner votre chien qu’en dernier recours, et ne le faire que temporairement en attendant de trouver une solution permanente. En enchaînant votre chien, vous ne lui permettez pas de s’exercer suffisamment, et c’est également une mesure dangereuse si vous ne le faites pas correctement. Cela peut causer de la frustration chez votre chien, ce qui pourrait entraîner un comportement agressif.