La Destruction Pathologique | Winnipeg Humane Society
Skip to content
Facebook Twitter Instagram YouTube

Les chiens explorent le monde avec la bouche, il est donc normal qu’ils rongent les choses. Malheureusement, ils ne comprennent pas que les humains accordent de l’importance à certains objets, alors il arrive qu’ils rongent des objets de valeur. C’est à vous qu’il incombe de gérer l’accès aux objets auxquels vous tenez jusqu’à ce que votre chien comprenne ce qu’il peut ronger et ce qu’il ne peut pas ronger.

Gérer la situation pour prendre le contrôle

  • Soyez responsable de vos biens. Si vous ne voulez pas qu’un objet atterrisse dans la bouche de votre chien, mettez-le hors de sa portée. Faites-le pour vos vêtements, vos chaussures, vos livres, votre poubelle, vos lunettes et vos télécommandes.
  • Soyez clair avec votre chien. Ne lui offrez pas des chaussures ou des chaussettes pour qu’il joue avec. Si vous faites cela, vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’il fasse la distinction entre sa chaussure et la vôtre. Les jouets de votre chien doivent être clairement différents des objets qu’il ne doit pas toucher.
  • Jusqu’à ce que votre chien connaisse les règles de votre foyer, enfermez-le quelque part lorsque vous ne pouvez pas le surveiller. Assurez-vous qu’il a de l’eau fraîche et des jouets sécuritaires (voir Les jouets pour chiens et leur utilisation). Si votre chien sait rester dans sa cage, mettez-l’y pendant de courtes périodes (voir Apprendre à votre chien à rester dans sa cage).
  • Faites passer à votre chien beaucoup de temps en compagnie d’humains. Il n’apprendra pas à se comporter correctement si vous ne lui montrez pas d’alternatives aux comportements inappropriés. Il ne peut pas apprendre les bonnes manières tout seul dans le jardin, et il est plus probable qu’il y découvre d’autres comportements aussi inacceptables, comme creuser et aboyer.
  • Si vous voyez votre chien ronger quelque chose qu’il ne devrait pas ronger, interrompez le comportement et offrez-lui un jouet qu’il a le droit de ronger à la place. Félicitez-le chaudement lorsqu’il prend le jouet dans la gueule.
  • Ayez des attentes réalistes. Il est inévitable que votre chien ronge quelque chose qui vous est cher. Cela fait souvent partie de la transition dans un nouveau foyer. Votre chien a besoin de temps pour apprendre vos règles, et vous devez vous souvenir de prendre les précautions nécessaires pour mettre les choses hors de sa portée.

Il est normal qu’un chiot, qui fait ses dents et découvre le monde, ronge des choses (voir Comportement normal du chiot : rognage). Cependant, les chiens se livreront à des comportements destructeurs pour beaucoup de raisons différentes. Pour corriger le comportement, vous devez d’abord déterminer pourquoi votre chien est destructeur.


Jeu, ennui ou isolation sociale

Lorsqu’un chien joue normalement, cela peut donner lieu à de la destruction, car ce comportement comprend le creusage, le rognage, le déchiquetage ou le secouage d’objets qui ressemblent à des jouets. Les chiens découvrent les objets en leur donnant des coups de patte et en les mettant à la bouche. Ils peuvent aussi endommager des objets dans leur environnement lorsqu’ils explorent ou inspectent. Votre chien ronge peut-être pour se distraire:

  • s’il est seul pendant de longues périodes, sans avoir l’occasion d’interagir avec vous;
  • si son environnement est relativement vide, sans camarades de jeu ni jouets;
  • si c’est un chiot ou un adolescent (moins de trois ans), et qu’il n’a pas d’autres exutoires pour son énergie
  • si c’est un chien d’un type particulièrement énergique (comme les races de sport ou de troupeau) qui a besoin de mener une vie active pour être heureux.

Solutions

  • Jouez avec votre chien dans un endroit sécuritaire et clôturé. Si vous n’avez pas de cour, un court de tennis peut être un bon endroit pour jouer. « Va chercher » est un très bon jeu qui fatiguera votre chien sans vous épuiser!
  • Allez faire une marche. Les promenades devraient être plus qu’une simple occasion d’aller faire ses besoins. Les promenades en laisses sont d’importantes occasions où vous et votre chien êtes ensemble. N’oubliez pas de lui laisser du temps pour renifler et explorer, pour lui apprendre des choses, et n’oubliez pas non plus de le féliciter!
  • Stimulez votre chien mentalement plus souvent. Apprenez-lui quelques ordres ou tours, et répétez-les quotidiennement. Si vous avez le temps, suivez un cours d’obéissance avec lui. Vous pouvez également le nourrir à l’aide de jouets distributeurs de gâteries.
  • Faites en sorte que votre chien ait beaucoup de jouets (voir Les jouets pour chiens et leur utilisation).
  • Alternez les jouets de votre chien, pour qu’ils ne perdent pas leur intérêt à ses yeux. Les nouveaux jouets sont toujours plus intéressants que les vieux.
  • Essayez plusieurs sortes de jouets, mais lorsque vous en offrez un nouveau à votre chien, surveillez-le pour vous assurer qu’il ne va pas le déchirer et en avaler les morceaux.
  • Familiarisez-vous avec les différents types de jouets qui peuvent être fourrés de nourriture. Mettre de petits morceaux de nourriture dans des jouets à ronger fait que votre chien se concentre sur eux plutôt que sur des objets inacceptables.
  • Rendez les objets interdits que votre chien préfère peu attrayants en utilisant un produit commercial « antirognage » tel que « Bitter Apple ».
  • Trouvez un bon programme de « garderie pour chiens » où votre compagnon irait deux ou trois jours par semaine pour dépenser son énergie en trop.

Anxiété de séparation

Les chiens souffrant d’anxiété de séparation ont tendance à montrer des comportements qui témoignent d’un fort attachement envers leurs propriétaires. Cela inclut vous suivre de pièce en pièce, les fêtes frénétiques et des réactions anxieuses lorsque vous vous préparez à partir. Les encadrements de portes et de fenêtres sont souvent les objets de la destruction, car le chien essaie de s’échapper du foyer.

Les facteurs suivants peuvent précipiter un problème d’anxiété de séparation:

  • un changement de l’emploi du temps de la famille faisant que le chien se retrouve seul plus souvent;
  • un déménagement;
  • la mort ou la perte d’un membre de la famille ou d’un autre animal de compagnie familial;
  • un séjour dans un refuge ou un chenil.

Ces comportements ne sont pas motivés par le dépit ou le désir de vengeance, mais par l’anxiété. Punir votre chien ne fera qu’empirer la situation. L’anxiété de séparation peut être résolue en utilisant des techniques de contreconditionnement et de désensibilisation (voir Anxiété de séparation).


Recherche d’attention

On prête souvent attention à nos chiens lorsqu’ils se comportent mal, et on les ignore quand ils sont sages. Les chiens qui ne reçoivent pas beaucoup d’attention lorsqu’ils se comportent bien apprennent à détruire des choses lorsque leurs maîtres sont présents, car cela attire leur attention. Même si cette attention est négative, c’est toujours mieux que d’être ignoré.

Solutions:

  • Assurez-vous que votre chien reçoive beaucoup d’attention positive tous les jours — en jouant, en marchant, en le toilettant ou juste en le caressant.
  • Ignorez (autant que possible) les mauvais comportements et récompensez les bons. N’oubliez pas de récompenser votre chien en le félicitant et en le caressant lorsqu’il joue en silence avec des jouets appropriés.
  • Rendez ses objets interdits favoris peu attrayants ou mettez-les hors de sa portée. Utilisez des aversifs gustatifs sur les objets que vous ne pouvez pas enlever (voir Aversifs pour chiens).
  • Apprenez à votre chien à « laisser», de façon à ce que lorsqu’il ramasse un objet interdit, vous puissiez lui donner cet ordre et le féliciter d’avoir obéi. La meilleure façon d’apprendre à un chien à « laisser » est de s’entraîner en lui échangeant un jouet qu’il a à la bouche contre un morceau de nourriture.

Peurs et phobies

Les comportements destructeurs peuvent être une réponse de votre chien à quelque chose qui lui fait peur. Certains chiens ont peur des bruits forts. Le comportement destructeur de votre chien peut être causé par la peur s’il détruit des choses lorsqu’il est exposé à des bruits forts comme le tonnerre, les pétards, ou des bruits de travaux.

Solutions

  • Offrez un endroit sécuritaire à votre chien. Observez-le pour voir où il aime se réfugier lorsqu’il est nerveux, puis faites en sorte qu’il puisse accéder à cet endroit — ou à un endroit similaire que vous aurez aménagé — lorsque le stimulus est présent.
  • Essayez de distraire votre chien lorsqu’il montre qu’il a peur. Essayez de jouer avec lui ou de le faire obéir à des ordres qu’il connaît, et félicitez-le et donnez-lui des gâteries lorsqu’il vous répond plutôt que de réagir au stimulus.
  • Ne mettez pas votre chien dans sa cage, à moins qu’il ne soit complètement dressé à y rester et qu’il la considère comme un endroit sécuritaire. Si vous l’y mettez pour prévenir la destruction et qu’il n’y est pas habitué, il pourrait se blesser ou endommager la cage.

Ce qu’il ne faut pas faire

La punition n’est pas efficace pour résoudre les comportements destructeurs, et elle peut même empirer les choses. Ne punissez jamais votre chien après-coup. Si vous punissez votre chien sans vous occuper du problème sousjacent, il passera probablement à un autre objet ou à un autre comportement problématique. Si vous découvrez un objet que votre chien a rongé quelques minutes voire quelques secondes auparavant, il est trop tard pour le punir. Votre chien ne comprend pas qu’il est puni maintenant pour quelque chose qu’il a fait dix minutes auparavant.

Les gens croient souvent que leur chien fait ce lien logique car il court se cacher, ou qu’il a « l’air coupable ». Les chiens ne connaissent pas la culpabilité, mais adoptent des positions de soumission (ils se recroquevillent, fuient ou se cachent) lorsqu’ils se sentent menacés par un ton, une posture ou une expression faciale exprimant la colère. Votre chien ne sait pas qu’il a fait quelque chose de mal, il sait juste que vous êtes en colère. Le punir après-coup n’éliminera pas le comportement indésirable, et pourrait en provoquer d’autres.